retour menu

LA LITTÉRATURE RÉCUPÉRÉE PAR LA PUBLICITÉ

La publicité s’est beaucoup servie des gloires nationales pour magnifier les produits de consommation. Dans "l’histoire de France racontée par la publicité", titre de l’exposition de 2013 organisée à la Bibliothèque Forney, Henri IV chevauche une bicyclette Régina, Louis XIV défend les radiateurs "Idéal Classic", Napoléon fume les cigarettes de la marque du même nom et Jeanne d’Arc pose pour l’Eurostar. Les grands écrivains, les mythologies littéraires, le répertoire des textes classiques sont aussi une manne d’inspiration pour les publicitaires, qui recyclent en vignette et chromos la matière scolaire en jouant avec les repères et les références collectives. Tandis que Baudelaire renouvelle indéfiniment son invitation au voyage – "Luxe, calme et volupté" – pour le tourisme, Victor Hugo illustre la figure du génie précoce pour la Phosphatine Falières ou Acadomia. Les fables de la Fontaine ont été reprises, pastichées, parodiées en tous sens.

L.G.

coin gris

coin gris

Parapluie Revel   Claudel
     
Parapluie Revel   Claudel
     
Parapluie Revel   Parapluie Revel